Un entretien avec Melissa Pipe

Approche collaborative à la Bibliothèque de musique Marvin Duchow de l’Université Mcgill


Les bibliothèques de musique offrent aux étudiant.e.s et chercheurs.euses des ressources diverses et élaborent des projets qui témoignent de l’étendue des activités et responsabilités pédagogiques des bibliothécaires et archivistes. Le Comité éditorial du MOQDOC s’est entretenu avec Melissa Pipe, Senior Documentation Technician (audiovisual archives) à la Bibliothèque de musique Marvin Duchow.

Questions et réponses:

Q: Les bibliothèques et services d’archives académiques évoluent dans des milieux qui requièrent diverses stratégies afin de rejoindre les étudiant.e.s et de leur offrir un service adapté à leurs besoins. Quelles sont les approches privilégiées par la Bibliothèque de musique Marvin Duchow de l’Université McGill afin d'optimiser le service aux étudiant.e.s?

R: La Bibliothèque de musique Marvin Duchow (BMMD) a le privilège de servir les étudiant.e.s de l’université et d’entretenir des liens avec eux afin de faire rayonner les collections et services, en sollicitant leurs commentaires et suggestions. Ce genre de « feedback loop » nous permet de mieux adapter nos services à leurs besoins. Les stratégies pour y arriver sont diverses : nous forgeons des liens étroits avec les étudiant.e.s et la Faculté de musique, ce qui nous permet d’avoir d’importants échanges en personne. Plus récemment, nous avons créé une nouvelle porte d’accès à la Bibliothèque. Nous utilisons les réseaux sociaux (Facebook et Instagram) afin de rejoindre notre communauté. Ceci nous permet de partager des informations pertinentes avec les étudiant.e.s en leur donnant un aperçu de nos collections, nos services, et de nos activités se déroulant en personne et dans l’univers numérique (site web, blogue, etc.). De plus, nous avons développé une relation de réciprocité avec la Bibliothèque de McGill et l’école de musique sur les réseaux sociaux, ce qui élargit notre portée collective.

Du côté des archives audiovisuelles, nous offrons des visites guidées des lieux et nous sommes parfois invités à partager en classe l’histoire de l’enregistrement sonore et de son contexte socio-culturel à l’aide d’exemples concrets (supports et appareils de lectures). Nous offrons également des formations aux usagers de la Bibliothèque qui désirent écouter/visualiser ou numériser des enregistrements personnels de leurs propres archives, à l’aide d’appareils de lecture situés dans l’aire publique. Nous avons aussi l’occasion d’offrir des contrats à des étudiant.e.s pour travailler sur certaines de nos collections (traitement de documents, numérisation, etc). Quelques-un.e.s y ont même développé un intérêt et travaillent maintenant dans le domaine.

La meilleure ressource, c’est le personnel de la Bibliothèque!


Q: Pour continuer dans la même veine et afin de complémenter la question précédente, quels types de partenariats sont développés par votre Bibliothèque afin de promouvoir vos services?

R: La collaboration est essentielle au fonctionnement de la Bibliothèque. Elle nous permet d’enrichir nos services et de créer des liens non seulement avec la communauté de McGill, mais aussi avec d’autres communautés et institutions. Par exemple, la BMMD travaille de près avec la School of Information Studies et le département de Sound Recording à l’École de musique Schulich de McGill afin d’offrir la chance aux étudiant.e.s de se familiariser avec le domaine des archives audiovisuelles. Ils/elles travaillent sur des projets de classe sur place et ont accès aux matériaux archivistiques et à des appareils de lecture et de numérisation qui respectent les normes et conventions de la préservation de documents audiovisuels. 

Au niveau de la découverte des collections et fonds d’archives, nous travaillons en lien avec nos collègues des bibliothèques de McGill afin d’augmenter les points d’accès des collections et d’encourager la découverte de celles-ci. Le contenu de nos collections est intégré à la base de données AtoM (Access to Memory) et facilite ainsi le repérage des archives. 

Puis, très récemment, nous avions prévu une exposition qui allait être diffusée à la Bibliothèque en collaboration avec le Musée des ondes Emile Berliner (MOEB) et la Société Québécoise des Collectionneurs de Radios Anciens (SQCRA) portant sur le centenaire de la radiodiffusion au Canada et de son histoire montréalaise. Ceci devait avoir lieu en parallèle avec la conférence de l’Association for Recorded Sound Collections (ARSC) qui allait se tenir à Montréal au mois de mai. Compte tenu de la situation actuelle, cette exposition ne s’est pas réalisée sur les lieux, mais, en revanche, le Musée et la SQCRA ont collaborés à créer une version numérique de l’exposition. Puis, la Bibliothèque a diffusé une causerie en direct avec le MOEB et la SQCRA sur notre page Facebook pour en apprendre davantage sur cette exposition et l’histoire de la radio à Montréal.

Q: Quels types d’outils et de ressources sont utilisés pour répondre aux besoins des étudiant.e.s?

R : La meilleure ressource, c’est le personnel de la Bibliothèque. Collectivement, nous avons des champs d’intérêt et de spécialisation variés qui, grâce à notre grande capacité de collaboration nous permettent d’offrir le meilleur service possible aux étudiant.e.s. Au niveau des ressources audiovisuelles, nous sommes abonnés à plusieurs plateformes de diffusion en continu (Naxos, Classical Music Library, DRAM, etc.) et possédons une vaste collection d’enregistrements sonores (allant des cylindres jusqu’aux CDs). 

D’autant plus, nous faisons appel au département de Sound Recording afin de conserver les enregistrements des concerts des étudiants à la faculté de musique (en version audio et vidéo). Ces concerts sont également diffusés en ligne pour le plaisir de la communauté de McGill, avec des copies fournies aux étudiant.e.s pour leur usage personnel. 

La Bibliothèque offre aussi aux étudiants une panoplie d’équipement audiovisuel qu’ils peuvent emprunter tels que des microphones, des interfaces audio, des mixeurs, des amplificateurs, des caméras vidéo, etc.

Q: Parlez-nous maintenant plus spécifiquement des collections à la Bibliothèque Marvin Duchow. Qu’est-ce qui distingue la Bibliothèque? Quelles collections se démarquent ou quels items de la collection sont particulièrement uniques et rares?

R :La Bibliothèque détient plus de 200 000 partitions, enregistrements, livres et revues répartis sur trois étages. Des éditions savantes modernes de partitions de la Renaissance en passant par du matériel portant sur la pratique de l’interprétation baroque, le Jazz, la musique du 20e siècle, l’histoire de la théorie musicale, ainsi que l’enregistrement sonore et la technologie musicale, voilà quelques perles dont recèlent nos collections. 

Nous avons deux espaces dédiés aux archives : la salle des collections spéciales et les archives audiovisuelles qui contiennent plusieurs collections. Dans cette dernière on retrouve la collection David Edelberg/Handel, les collections et manuscrits des compositeurs Julius Schloss, Marvin Duchow et Kelsey Jones, les partitions d’opéra de Pauline Donalda, les documents de la critique musicale Eric McLean, et un bon nombre et d’œuvres du répertoire français et allemand du 18e et 19e siècle. Les archives audiovisuelles contiennent aussi des appareils de lecture historiques (phonographes à cylindre, gramophones, etc.) et des objets éphémères qui fascinent autant par leur beauté que leur ingéniosité. Ce sont de petites merveilles technologiques! 

Le département des livres rares de la bibliothèque centrale de McGill possède quelques manuscrits de musique médiévale dont un qui a fait partie d’une belle collaboration entre la Bibliothèque et le département de musique : un petit groupe d’étudiants et de bibliothécaires dirigés par la professeure Julie Cumming ont chanté ces œuvres à partir du texte original. La soirée fut un grand succès et une belle démonstration de l’esprit collaboratif si présent à la Bibliothèque Marvin Duchow.

CONTRIBUTRICE

Melissa Pipe
Senior Documentation Technician (audiovisual archives), Marvin Duchow Music Library, McGill University